Repenser sa stratégie digitale

Stratégie digitale : les principales étapes pour une maîtrise totale

Quand 46% des marques n’ont toujours pas défini de stratégie digitale, et que 16% ne l’intègre toujours pas dans leur stratégie marketing, il y a de quoi s’interroger. Mais comment espérez-vous croître,innover, mesurer des résultats significatifs mais surtout apprendre de vos erreurs passées sans mettre en place de stratégie ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet (ne vous impatientez pas trop vite), redéfinissons ensemble le terme de « stratégie digitale ».La stratégie digitale entre dans le champ d’action de la stratégie globale, elle pose les grandes lignes visionnaires de l’entreprise (la Big picture) en prenant en compte parti pris, gouvernances et dispositifs digitaux.

Chaque entreprise doit poser une stratégie digitale claire pour regrouper/organiser ses efforts Web et les re/concentrer afin de remplir des objectifs clairs mais surtout ROIstes. L’élaboration d’un plan d’actions, la création d’un nouveau site web, une migration en HTTPS, ou le développement de nouveaux outils digitaux (webinaire, application, MOOC…). Ce sont autant de projets qui viendront supporter et nourrir votre stratégie digitale.

Étape 1: Challenger l’écosystème existant


Cette 1ère étape est une axiomatique composite de toute stratégie. Avant de redéfinir sa stratégie digitale, il est donc important de faire une rétrospective/bilan des dispositifs déjà en place.

Par exemple, vous remarquez que votre site internet n’est plus si attractif qu’autrefois mais que surtout il ne répond plus aux normes techniques (accessibilité web).
Comment challenger mon écosystème me direz-vous? Prenons l’exemple d’un projet dont notre principale mission était un accompagnement SEO complet pour une refonte. Le blog traité de l’actualité santé et société.Partons sur le principe que la stratégie éditoriale est également à repenser dans le cadre de la refonte.

Il s’agit ici, de challenger l’univers sémantique du blog et pour ce faire, il faut réaliser dans un premier temps un audit sémantique en analysant les pages existantes et en identifiant les mots-clés stratégiques.

Il est possible de pousser cette analyse et de définir des territoires sémantiques à challenger en créant des prises de parole sur des thématiques trendy (gluten, objets connectés …) ou avant-gardiste (e-santé, territoires connectés). Un benchmark des concurrents est également envisageable. Une fois ce travail aboutit, la phase de sélection des mots-clés peut commencer. Cette sélection déterminera votre part de voix et surtout votre positionnement sur les résultats de recherche de Google.

Autre aspect plus technique, la définition de l’arborescence du contenu qui doit être la plus fluide possible. Le content marketing doit être optimisé et la cartographie du site Internet optimale en terme d’UX. La refonte comme redéfinition dans une stratégie digitale exige également un lourd travail au niveau développement, un audit technique SEO est inévitable pour que la refonte se passe dans les meilleures conditions et sans que Google pénalise le blog.

Challenger votre écosystème revient donc à faire un bilan de santé de votre ecosystème digital en adaptant vos besoins en fonction de vos ambitions stratégiques.

Étape 2: Des ambitions claires et vertueuses


Il s’agit de convertir vos ambitions en actions concrètes et de nombreuses opportunités sont à saisir pour redéfinir votre stratégie digitale. Il est aisément possible de développer votre agilité stratégique ou enrichir vos services/offres pour garantir une expérience digitale optimale pour vos utilisateurs.

Rappelez-vous seulement que votre degré de réalisme doit être proportionnel à vos ambitions.
Une fois aligné sur cette vision vous pouvez réexaminer vos objectifs et priorités, pour les années à venir grâce à un dispositif digitale pragmatique et cohérent.

Posez-vous cette question : « Comment l’ensemble de ces dispositifs digitaux peuvent-ils m’aider à atteindre chaque objectif ? »
Après avoir obtenu vos réponses, attribuez une zone de mise au point chaque année que vous planifiez/réajuster pour chaque dispositif dans votre stratégie digitale. En somme, un plan d’actions pour une approche plus structurée afin de décider quel dispositif doit être mise en œuvre et ce pour chaque périmètre d’action.

Étape 3: La priorité au mobile et à l’UX


Lors de la conception d’une expérience digitale avec vos utilisateurs, vous devriez adopter l’approche «Mobile First». L’évolution des usages est telle qu’il est inévitable d’applique cette approche pour preuve la dernière déclaration officielle de Google concernant le mobile first index.

Petit rappel : En France, 50,7% soit 26,3 millions des Français, se connectent chaque jour à Internet sur leur mobile.
Pour les retardataires, il est important de noter que cette transition prendra un certain temps pour que les moteurs de recherche se base sur cet index commme critère standard.

Cela n’empêche en rien d’anticiper chaque mesure par la mise en place d’un site via la méthode :

Responsive design : le design s’adapte automatique à la largeur en pixel disponible. L’URL est identique et aucune détection du type d’appareil n’est nécessaire. Nous conseillons cette méthode avec son approche Google-friendly. Ou la méthode dynamic serving : mêmes caractéristiques toutefois le code source diffère selon le type d’appareil.

Il est aisément possible de tester la compatibilité mobile de votre site internet via l’outil test d’optimisation mobile de Google.

Étape 4: Monitorer la performance de votre site web


Le monitoring de performance est capital et valide pour toute stratégie, nous vous proposons ici, quelques critères indispensable à intégrer au monitoring de manière globale:

La définition des KPIs (identification des segments / metric personae, visites récurrentes, visites organiques, sociales…)

Le parcours de cheminement du trafic depuis la source d’entrée jusqu’au actions cibles

Le suivi des efforts SEO et prévention de crises (Autorité SEO, backlinks, positions…)

Un reporting en sus des recommandations stratégiques à définir sur le court long ou moyen terme.

Un monitoring permet de mener des actions correctives afin de maintenir une expérience utilisateur satisfaisante et garantir au site un maximum de performance.

Étape 5: La disruption digitale pour avoir une longue d’avance


Avec le digital, l’univers entier bouge et il est de rigueur de suivre les dernières tendances, s’adapter et redéfinir sa stratégie digitale. Ce conseil est également valable pour nous Agences, qui devons effectuer une veille constante pour prodiguer à nos clients des approches proactives et créatives pour les accompagner dans leur stratégie digitale.

Pour anticiper ces avancées 3 méthodes simples et efficaces peuvent dès à présent être mise en place :

Assurer une veille digitale quotidienne : en assistant à des conférences, salons, webinaires par exemple.

Intégrer la notion d’intelligence immédiate : interagir en temps réel, l’utilisateur voulant l’immédiateté absolu dans l’instant T

Sortir de sa zone de confort : cela passe par une prise de conscience de l’ensemble des organisations afin de développer une nouvelle forme de créativité sous la base d’une approche collaborative en plaçant l’humain au centre de toute réflexion.

VOUS SOUHAITEZ METTRE EN PLACE UNE STRATÉGIE DIGITALE ?

Qu’il s’agit d’un accompagnement SEO, une refonte, la création d’une application mobile… Si vous n’avez pas entamé votre transformation digitale ou si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à contacter notre Agence conseil en stratégie digitale et SEO.

Write a Comment